La France condamnée pour mauvais traitements envers les Roms

mardi 29 janvier 2013

VIOLATIONS DES DROITS DES ROMS
Décision du Comité européen des Droits sociaux (CEDS)

Le 21 janvier 2013, le Comité européen des Droits sociaux (CEDS) du Conseil de l’Europe a condamné la France pour violations manifestes des droits des populations romps concernant le logement, l’hébergement, l’éducation de leurs enfants,l’assistance sociale et médicale, le droit à la protection de la santé., suite à une plainte déposée par Médecins du Monde début 2011.

Le gouvernement français doit prendre des mesures concrètes et effectives pour lutter contre l’exclusion sociale des Roms et leur garantir les mêmes droits qu’à tous.

Le comité a constaté notamment que les expulsions de campements roms ont eu lieu en violation de la dignité des personnes concernées. Face au manque de moyens déployés par la France pour améliorer leurs conditions de vie précaires, le CEDS considère que les Roms vivant sur le territoire français souffrent d’un traitement discriminatoire.