S.O.S

Avec la crise, les familles de sans-papiers se retrouvent souvent dans une situation désespérée.

L’association se propose de faire connaître les cas les plus difficiles et de mettre en contact les personnes qui voudrait les aider directement par quels que moyens que ce soient : aide directe, parrainage, invitation des enfants ou tout autre moyen.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 31 mars 2014

Une petite visite à Tayeb

Madame, Monsieur,
Bonjour, je vous écris d’Algérie au sujet d’un malade hospitalisé à l’hôpital Mondor, service cardiologie.Tayeb Bouzid, âgé d’une trentaine d’années, seul, et très souffrant ; il a subi trois opérations, ablation d’un rein, problème cardiaque et veineux. Il attend sa mère qui va le (...)