Grèves des éboueurs sans-papiers de la SEPUR d’Alfortville

mercredi 16 octobre 2013
popularité : 1%

« Dans » cette entreprise de nettoyage, les mêmes salariés travaillent, pour certains depuis des années sous des identités différentes. Ils enchainent contrats d’intérim et contrats ultracourts, payés au Smic, avec des journées de 5h à 17h, 6 jours sur 7, avec des HS mal payées en fin d’année.
C’est par la lutte syndicale, appuyés par la CGT qu’ils ont pu faire valoir le respect de leurs droits : la grève de ses éboueurs commencée le lundi 7 octobre a en effet permis des avancées.
. L’employeur et les agences d’intérim ont fourni les pièces nécessaires pour constituer un dossier de régularisation par le travail dans le cadre de la circulaire du 28 Novembre 2012.

  • Le rendez-vous d’une délégation CGT-grévistes en Préfecture, lundi 14 octobre, a débouché sur le dépôt de 23 demandes de régularisation. Ça risque de marcher... Le travail a repris mercredi 16 octobre.
    JPEG - 37.6 ko

    Expert en propreté


    dit le slogan du site internet et ...en exploitation des sans-papiers

JPEG - 66.4 ko

Un look clean une réalité bien sale.


Brèves

7 décembre 2013 - Soupçons de détournements de fonds publics à France Terre d’Asile

Une enquête prélimaire est menée par la brigades finances sur la gestion de l’association qui (...)

30 novembre 2013 - Bonne nouvelle pour les réfugiés et bénéficiaires de la protection subsidiaire

Les réfugiés et protégés subsidiaires, après cinq années de résidence régulière (la période de demande (...)

4 septembre 2013 - Avancées sur la nationalité

L’aide au séjour irrégulier d’une personne faisant partie de la famille proche (parents, (...)

22 mai 2013 - Communiqué Romeurop 94 : pas d’explusions sans relogement

COMMUNIQUE du Collectif ROMEUROPE 94 Romeurope 94 dénonce une nouvelle expulsion sans solutions (...)

13 février 2013 - Droit d’asile en France : un système « à bout de souffle »

Lire l’article paru sur le site de RFI