Les lycéens de Chérioux régularisent leurs camarades !

samedi 23 novembre 2013
popularité : 1%

Les lycéens de Chérioux régularisent leurs camarades !
 Ce vendredi 22 novembre, les lycéens et enseignants de Chérioux (Vitry-sur-Seine, 94) se sont mobilisés pour deux élèves, deux demi-frères qui avaient reçu de la préfecture du Val-de-Marne une obligation de quitter le territoire français (OQTF) dans un délai d’un mois, datée d’octobre 2013.

JPEG - 112.8 ko

Ces deux lycéens de dix-neuf ans, ivoiriens, sont fils d’un père français qu’ils ont rejoint en France en 2011, avant leur majorité. Ils vivaient sans histoire à Vitry, poursuivaient leur formation au lycée et ont demandé leur régularisation à leur majorité.

Le refus de séjour assorti d’une obligation à quitter le territoire reposait sur un argument mécanique : « Considérant par ailleurs que s’il fait état de la présence de son père de nationalité française sur le territoire, le demandeur, célibataire, ne justifie pas être isolé dans son pays d’origine où se trouvent vraisemblablement sa mère et le reste de ses attaches familiales ». Or, chacune des mères de ces jeunes est décédée pendant la guerre civile. Cette façon de notifier des OQTF plus vite que son ombre, en supputant que « vraisemblablement » on n’a pas tort, est symptomatique. Cela témoigne d’un empressement à rejeter et d’une logique de suspicion. 

Réunis en assemblée générale ce matin, les élèves du lycée Chérioux et leurs enseignants ont décidé de porter leurs pétitions à la préfecture et ont demandé à être reçus en audience. Environ deux cents lycéens se sont rassemblés et une délégation composée de deux élèves, deux enseignants, un membre du RESF et une élue (Fabienne Le Corre, adjointe au maire de Vitry) a été reçue par Monsieur Carrère, sous-préfet à la ville. Au vu des certificats de décès et autres attestations, celui-ci a signé un accord pour un titre « vie privée et familiale » en espérant que, dorénavant, les problèmes se règlent en amont.
Communiqué de RESF

 

JPEG - 80.5 ko

[/Les lycéens de Chérioux devant la préfecture le 22novembre !/]
C’est donc une victoire de la mobilisation des élèves et personnels du lycée Adolphe Chérioux. D’autres élèves dans les lycées du Val-de-Marne ont reçu des OQTF. Ce n’est pas supportable ! Il est temps que la loi change et qu’elle régularise !

 


Documents joints

Les lycéens de Chérioux régularisent leurs (...)
Les lycéens de Chérioux régularisent leurs (...)

Brèves

7 décembre 2013 - Soupçons de détournements de fonds publics à France Terre d’Asile

Une enquête prélimaire est menée par la brigades finances sur la gestion de l’association qui (...)

30 novembre 2013 - Bonne nouvelle pour les réfugiés et bénéficiaires de la protection subsidiaire

Les réfugiés et protégés subsidiaires, après cinq années de résidence régulière (la période de demande (...)

4 septembre 2013 - Avancées sur la nationalité

L’aide au séjour irrégulier d’une personne faisant partie de la famille proche (parents, (...)

22 mai 2013 - Communiqué Romeurop 94 : pas d’explusions sans relogement

COMMUNIQUE du Collectif ROMEUROPE 94 Romeurope 94 dénonce une nouvelle expulsion sans solutions (...)

13 février 2013 - Droit d’asile en France : un système « à bout de souffle »

Lire l’article paru sur le site de RFI