Lettre ouverte d’un vieux monsieur algérien à la préfecture de l’Haÿ-les-Roses

mardi 29 avril 2014
popularité : 1%

Voici une lettre envoyée au site comme une bouteille à la mer. L’auteur est inconnu ; il n’a pas laissé son mail, juste une adresse que nous avons supprimée partiellement.
Un témoignage des blessures que peut infliger les dysfonctionnements de l’administration française à un Algérien qui aimait la France.

RESPECTUEUSEMENT À LA PRÉFECTURE DE L’HAŸ-LES-ROSES

Depuis 2012, j’ai préparé mon dossier pour avoir la nationalité française par décret. Je me suis présenté déja le 16 01 2013 pour enfin déposer le dossier, mais malheureusement, il me fallait une attestation d’études de l’Alliance Française. j’y suis allé, j’ai eu l’attestation, j’ai informé le service pour avoir un nouveau rendez-vous par courrier.
Mais depuis lors, c’est impossible, et pourtant j’ai envoyé des enveloppes timbrées, en vain. J’ai une soixantaine d’années, je ne peux plus rentrer en Algérie, les papiers ont expiré depuis un an, mon dernier voeu est ainsi négligé pour rien. Parmi les demandeurs, il y a bien des innocents, ils sont Frrançais de coeur mais, pour avoir cette chance d’un rendez-vous, c’est compliqué, pourquoi ?
Moi qui ai passé toute ma vie dans la société française pourtant, sans parler de mon pére porté disparu en Algérie. Enfin, je me demande vraiment, si c’était comme les français d’avant ? parce-que c’est injuste de négliger les anciens qui ont combattu du côté français et sont maintenant délaissés, voila mon adresse :1 rue Alexandre Dumas XXXXXXXX, peintre artiste et scénariste en formation depuis 2012
Fraternellement à vous...DEPUIS 2012, j’attends de vous un rendez-vous...Je voudrais bien parler d’autre chose mais hélas ... Merci


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique