Réunification familiale

mardi 22 novembre 2016
popularité : 1%


Commentaires

Logo de Cyrille
Asile pour bébé, soeur de mineure réfugiée
vendredi 15 juin 2018 à 09h28 - par  Cyrille

Ma fille est reconnue refugiée. Je serais bientôt maman d’une petite fille. Puis je demander à l’OFPRA d’étendre la protection a sa petite sœur ? Ou faut -il reprendre la demande d’asile intégralement ?
Merci fraternellement

Logo de Cyrille
vendredi 15 juin 2018 à 10h15 - par  soueva

Bonjour Cyrille
Je ne sais pas vous répondre.
Mais il me semble qu’il faut essayer l’OFPRA, et s’ils ne peuvent pas donner la protection, alors il faudra reprendre tout a zéro.

Logo de Cyrille
Acte naissance ofpra
vendredi 15 juin 2018 à 09h24 - par  Cyrille

Bonjour,
Ma fille est reconnue refugiée. Mais, lors de l’envoi de la décision l’OFPRA n’a pas envoyé la fiche familiale de référence à remplir. Pourtant, la préfecture réclame l’acte de naissance de l’OFPRA pour mon changement de statut ( mon titre séjour étudiant expire dans 3 mois).Je ne sais pas comment faire pour avoir l’acte de naissance à temps.

Merci.I

Logo de Cyrille
vendredi 15 juin 2018 à 10h23 - par  soueva

Bonjour
Il faut aller sur le site de l’OFPRA et faire une demande en ligne.
https://www.ofpra.gouv.fr/fr/detail/acte/accueilFormulaire/index.html
Vou devriez avoir le temps.

Logo de Keîta
Faire venir sa soeur en France pour études
mardi 27 mars 2018 à 01h09 - par  Keîta

Bonjour

Je suis arrivé en France depuis 2010 et suite à une demande d’asile, j’ai eu le statut de réfugié avec une carte de séjour de 10 ans. Dans mes dossiers de l’OFPRA, j’avais donné la liste des membres de ma famille restés au pays, dont ma petite sœur.
Aujourd’hui, j’ai été naturalisé par décret il y a quelques mois. Avec un CDI, j’ai construit ma propre maison où je vis avec ma femme et mes 3 enfants.
Après m’être m’installé, je compte faire venir ma petite sœur, car depuis bientôt 10 ans on ne s’est pas vus. Elle souhaite faire une formation en droit public pendant son séjour avant de repartir en Guinée où elle est actuellement bénévole dans une ONG et est fiancée déjà. Je voulais savoir si je dois commencer par informer l’OFPRA pour le fait d’avoir son nom dans mes dossiers OFPRA depuis ma procédure de demande d’asile ? Ensuite, quel est l’avantage d’avoir son nom au niveau de l’OFPRA dans la facilitation des démarches pour l’obtention du VISA ? Également, quelles seront les démarches auprès de l’OFII, de la préfecture ou de la mairie de mon domicile ?
Pour finir, quel type de visa, elle doit demander au pays ?
Merci pour votre soutien.

Logo de Keîta
lundi 2 avril 2018 à 18h53 - par  soueva

Bonjour
Il ne s’agit pas d’une réunification familiale et l’OFPRA n’a rien à voir.

L e plus simple est que votre soeur demande par le consulat de France en Guinée un visa étudiant pour études. car elle pourra travailler à titre accessoire et bénéficier de la sécurité sociale. Vous pourrez lui fournir l’hébergement et la somme d’argent nécessaire en faisant une attestation.
Prenez les détails sur CampusFrance ou sur Servicepublic.fr

Sinon un visa long séjour visiteur ne lui permettra pas de travailler ni d’avoir une couverture maladie.

La déclaration à l’OFRA ne servira à rien, sauf à rendre plus difficile le visa car on la soupçonnera de vouloir s’installer en France.

Logo de Arthur
Asile en Italie, famille asile en France.
dimanche 11 mars 2018 à 10h09 - par  Arthur

Bonjour

J’ai le permis de séjour de 5 ans pour asile et je suis seul en Italie. ma mère, Mn frère se réfugie en France, Ma grande sœur (la nationalité française).

Je veux aller rester avec ma famille.

Quelle est la conduite à tenir pour que je puisse m’installer en France et changer mes papiers ?

Logo de Arthur
dimanche 11 mars 2018 à 10h25 - par  soueva

Bonjour
vous ne donnez pa suffisamment d’infos : votre âge, la date d’acquisition de votre carte de réfugié en Italie, celle de votre mère et de votre frère en France.

Logo de abraham
Mariage et séjour en France pour réfugié dans un pays U-E ?
vendredi 6 octobre 2017 à 19h14 - par   abraham

Bonjour

J’ai le statut de réfugié dans un pays d’espace économique européen. J’ai une copine française. On n’a décidé de se marier en France et de vivre ensemble en France. Pourtant je ne dois pas dépasser 3 mois en France.

Est-ce qu’après le mariage je peux demander un titre de séjour VPF ? J’ai un passeport de réfugié biométrique de 5 ans couleur bleue, car je ne peux plus avoir le passeport de mon pays d’origine et si j’ai le droit de demander ce titre de séjour VPF c’est avec mon passeport de réfugié que je fais avec tous les papiers, car je n’ai plus le passeport de pays d’origine.

Logo de abraham
samedi 7 octobre 2017 à 17h24 - par  soueva

Vous pouvez aussi envoyer votre copine pour être renseigné plus vite.

vendredi 6 octobre 2017 à 19h37 - par  abraham

Bonsoir
Merci pour votre réponse dès que je reviendrai en France je passerait à l’OFPRA pour prendre des renseignements .

Merci infiniment

Logo de abraham
vendredi 6 octobre 2017 à 19h24 - par  soueva

Bonsoir,

Honnêtement , ce ne doit pas très facile. Il ne s’agit pas de ce qu’on appelle la "réunification familiale" dans le pays d’accueil qui elle ne poserait aucun pb car votre conjointe est européenne.
Le mieux est de vous rendre à l’OFRA un vendredi (voir leur site internet) et de vous renseigner sur les possibilités.
Vous pouvez certainement vous marier en France et ensuite demander immédiatement un visa long séjour conjoint de français dans le pays d’accueil. Le visa est normalement de plein droit.Mais ça peut coincer car la France ne voudra peut-être pas transférer votre statut. Mais le transfert n’est pas forcément indispensable.

Mais une visite à l’OFPRA me semble indispensable.

Logo de MARINA
reunification famillial
vendredi 16 décembre 2016 à 15h48 - par  MARINA

mon mari et moi somment français. Nous avons deux enfants dont l’un est dans l’armée de l’air.
Ma mère, âgée de 85 ans, habite seule en Israël. Peut elle venir nous rejoindre et habiter dans notre maison qui nous appartient.
Merci pour votre réponse.

Logo de MARINA
vendredi 16 décembre 2016 à 16h29 - par  soueva

Bonjour
Pour avoir un titre de séjour ( résidence) votre mère doit demander un visa long séjour au consulat. Pour l’obtenir, elle ne doit pas avoir de ressources( ni même une petite retraite) ni d’autres enfants dans le pays. Autrement, il faut passer par le tribunal à Nantes.
Si elle vient sans visa long séjour "ascendant de Français", elle ne pourra pas être régularisée par la suite.
Elle peut plus facilement demander un visa long séjour en vue du titre "visiteur" d’un an renouvelable mais dans ce cas pas de de pension , ni de ss.

Messages récents

17 octobre

Bonjour
Bien sûr, vous pouvez faire une demande.et vous avez des chances.
Pour le dossier, voyez une association ou suivez les conseils en (...)
Bonjour,
Je suis la mère seule,entrée en France en 2014 en tant qu’étudiante.Ma fille née à l’étranger est venue me rejoindre avec un visa visiteur en (...)

15 octobre

Bonjour Je suis tunisien ; j’ai fait une première demande de titre séjour, car je suis en concubinage depuis 2016 avec ma copine de nationalité (...)

12 octobre

Bonjour Safia, Avec une IRTF, vous ne pouvez vous débrouiller seule. Il vous faut le secours d’un avocat. Passez à la Cimade si vous pouvez. Si elle (...) Bonjour, Je suis avec un Algérien, il est le papa de notre fille de 6 mois. Le 26.08.2017, il a fait l’objet d’une OQTF ainsi qu’une IRTF (pourtant (...)

11 octobre

Bravo Marceline pour cette bonne réaction ! Beaucoup de jeunes de L’ASE laissent passer l’occasion car ils ne savent pas. Donc : A partir de 16 (...) Bonjour,
Je m’appelle Marceline, j’ai 17 ans et en février, j’aurai 18 ans et je suis en France depuis mes 11 ans et à 13 ans, j’ai été placée à (...)
Bonjour Votre ami ne peut faire un stage avec un titre espagnol. Le titre espagnol ne peut servir que pour trois mois de tourisme. Il doit (...) C’était une comparaison. J’ai bien compris que vous veniez directement d’Afrique du Sud.
Le transfert est prévu, mais au moment de la demande (...)
Bonjour
Vous pouvez faire ss pb un recours au tribunal. Mais vos chances sont limitées, mais pas nulles. La pref a appliqué la loi fr, mais elle a (...)