En situation irrégulière après expiration de l’APS master

jeudi 12 avril 2018 à 20h40
par Andria

Logo de Andria

Je suis arrivée en France en 2010, avec un visa étudiant, puis des titres étudiants renouvelés chaque année jusqu’à l’obtention de mon Master II en sept 2016.

Dès validation de mon master II, j’ai demandé l’APS Master valable 1 an non renouvelable qui expira en octobre 2017. Malheureusement, le CDD avec promesse d’embauche CDI que j’ai trouvé n’a pas abouti, je n’ai rien trouvé d’autre à expiration de l’APS. Donc plus de titre valide depuis octobre 2017.

Ma situation perso : je me suis mariée civilement avec un étudiant étranger en situation régulière (en 2014), il est en fin de cursus Master et sera diplômé en sept 2018. Donc va demander l’APS master ou directement un CDS s’il trouve un emploi direct (domaine informatique). Ça va faire 8 ans en sept 2018 que je suis en France.
J’ai fait appel à un avocat (2 recours ont déjà été refusés par le tribunal administratif) pour demander à ce qu’on me régularise avec un titre VPF vu que je suis mariée... à un étranger en situation régulière. Cet avocat en question propose un troisième recours pour cause de refus implicite de la part du tribunal....(?)

Je souhaite vraiment me faire régulariser, car avec mon conjoint, on compte encore rester quelques années avant de rentrer...
Mon avocat me dit que ma situation est complexe (je me tâte de changer d’avocat, car il m’a l‘air peu fiable)
Au vu de ma situation, quelle serait la solution pour débloquer une régularisation ?

Merci de votre réponse.


Ce sujet est verrouillé : vous pouvez consulter son fil de discussion mais vous ne pouvez plus y répondre.

Réponses

7 mai 2018 à 20h41

Bonjour

Il n’y a pas grand-chose à faire dans votre situation. C’est pour cela que vous avez eu deux refus consécutifs par le tribunal. N’en risquez pas un troisième.
Pour trouver un avocat compétent, il faut choisir un avocat du droit des étrangers. Vous aurez des adresses en vous adressant à une permanence d’association ( voir menu).
En fait, vous devez attendre que votre mari ait un titre salarié pour faire une demande d’admisson exceptionnelle au séjour. Car ni le titre étudiant ni l’APS ne permettent cela.

21 mai 2018 à 10h48
Logo de Andria

Bonjour,
Merci de votre réponse.
Concernant la solution optimale "attente de titre salarié de mon conjoint", j’espère que le fait d’être marié à une étrangère en situation irrégulière ne bloquera pas son changement de statut.
Je suis sur Toulouse.
Concernant le troisième recours, il n’a pas encore été lancé, entre temps je fais une demande d’aide juridictionnelle.
Dernière question : dans mon cas, une régularisation par le travail (avec plus de 5 ans de séjour en France), n’est donc pas envisagable ? Je postule toujours dans mon domaine d’études et obtiens des entretiens, mais ça bloque à partir du moment où j’explique ma situation administrtative...Ce qui est totalement compréhensible ?

21 mai 2018 à 15h16

J’ai l’impression que vous parlez pour votre femme puis pour vous-même, puis encore pour votre femme et j’ai du mal à suivre.
Si je comprends le mari étudiant doit faire un changement de statut et espère ne pas être bloqué par le fait que la conjointe est sans papiers. (Il y a un petit risque si le dossier n’est pas parfait.)
La conjointe cherche en vain du travail dans son domaine et c’est normal car on ne prend pas qqun niveau master sans papiers.
La seule solution possible est la regularisation VPF quand le conjoint aura fait le changement de statut, même s’il faut attendre et attendre longtemps.