métiers ouverts aux jeunes Capverdiens

mercredi 26 février 2014
popularité : 1%

Accord France - Cap-Vert
relatif à la gestion concertée des flux migratoires et au développement solidaire (ensemble trois annexes)
signé à Paris, le 24 novembre 2008

ANNEXE II
LISTE DES MÉTIERS OUVERTS AUX RESSORTISSANTS DU CAP-VERT-

Commerce
Technicien de la vente à distance.
Attaché commercial en biens intermédiaires et matières premières. Marchandiseur.
Electricité, électronique
Dessinateur-projeteur en électricité et électronique.
Dessinateur en électricité et électronique.
Technicien de contrôle-essai-qualité en électricité et électronique.
Informatique
Informaticien d’étude.
Informaticien expert.
Bâtiment et travaux publics
Ouvrier des travaux publics.
Ouvrier du béton.
Monteur structures métalliques.
Monteur en structures bois (charpentier). Couvreur.
Poseur de fermetures menuisées (menuisier, serrurier). Poseur de revêtements souples (ex. : poseur de moquette). Dessinateur du BTP.
Géomètre.
Chargé d’études techniques du BTP.
Chef de chantier du BTP.
Conducteur de travaux du BTP.
Mécanique, travail des métaux
Mécanicien d’engins de chantier, de levage et manutention et de machines agricoles. Dessinateur-projeteur de la construction mécanique et du travail des métaux. Dessinateur de la construction mécanique et du travail des métaux.
Technicien de fabrication de la construction mécanique et du travail des métaux. Technicien qualité de la construction mécanique et du travail des métaux. Installateur-maintenicien en ascenseurs (et autres systèmes automatiques).
Matériaux souples, bois, industries graphiques (industries légères)
Conducteur de machine de fabrication des industries de l’ameublement et du bois (et matériaux associés).
Façonneur bois et matériaux associés (production de série). Technicien des industries de l’ameublement et du bois.
Inspecteur de mise en conformité. Maintenicien en électronique.
Transports, logistique et tourisme
Technicien de méthodes - ordonnancement - planification de l’industrie.
Gestion, administration des entreprises
Cadre de l’audit et du contrôle comptable et financier.
Banque et assurances
Responsable d’exploitation en assurances.
Industries de process
Opérateur de formage du verre.
Pilote d’installation de production cimentière. Technicien de production des industries de process.
Hôtellerie, restauration et alimentation
Cuisinier.
Préparateur en produits carnés (boucher).
Services aux particuliers et aux collectivités
Laveur de vitres spécialisé

3.2.1. Échange de jeunes professionnels
Les deux Parties conviennent de développer entre elles des échanges de jeunes professionnels cap-verdiens ou français, âgés de 18 à 35 ans, déjà engagés ou entrant dans la vie active et désireux de venir en France ou au Cap-Vert pour améliorer leurs perspectives de carrière grâce à une expérience de travail salarié dans une entreprise qui exerce une activité de nature sanitaire, sociale, agricole, artisanale, industrielle, commerciale ou libérale.
Ces jeunes professionnels sont autorisés à occuper un emploi dans les conditions prévues au présent article sans que soit prise en considération la situation du marché du travail. Dans le cas de professions réglementées, les jeunes professionnels sont soumis aux conditions d’exercice définies par l’État d’accueil.
Ils doivent être titulaires d’un diplôme correspondant à la qualification requise pour l’emploi offert ou posséder une expérience professionnelle dans le domaine d’activité concerné. La durée autorisée de travail peut s’étendre de trois mois à dix-huit mois.
Les jeunes professionnels cap-verdiens et français ne peuvent poursuivre leur séjour sur le territoire de l’État d’accueil à l’expiration de la période autorisée d’emploi. Les deux Parties s’engagent à prendre les mesures visant à assurer l’effectivité du retour du jeune professionnel dans son pays.
Le nombre de jeunes professionnels cap-verdiens et français admis de part et d’autre ne doit pas dépasser 100 par an. Toute modification de ce contingent pour l’année suivante peut être décidée par simple échange de lettres entre les autorités compétentes des deux États avant le 1er décembre de l’année en cours.
Les modalités de mise en œuvre de cet article figurent en annexe I au présent accord.


Messages récents

Décembre 2023

Bonjour Choupi il n’y a rien a faire, surtout que vous n’avez pas expliqué pourquoi vous n’avez pas votre carte de de sécu
Vous pouvez essayer (...)
Bonjour,
Mon titre de séjour est expiré et j’ai une convocation pour l’APS le 24 décembre Or en vérifiant les pièces, on me demande une (...)
Bonjour Vous devez aller sur le site de l’ANEF et demander un titre de séjour en mettant le numéro à dix chiffres de votre DCEM. si v vous ne (...) Bonjour
Non, vous n’avez pas le droit de travailler. vous êtes venu avec un visa D, mais vous devez attendre votre RDV physique à la (...)
Bonjour,
J’ai soumis mes papiers pour un rendez-vous de premièr titre de séjour depuis trois mois . Je travaille jusqu’à aujourd’hui, mais mon (...)
Bonjour Normalement si vous avez une carte de séjour de plus d’un an, vous devez changer votre adresse avant trois mois sur le site ANEF dans : (...) Bonjour,
s’il vous plaît, j’ai fait dcem pour mon fils et je n’ai pas changé ma carte de séjour, car ma carte de séjour est de Grenoble et moi (...)
Bonjour
on ne lit pas le mémoire ; c’est une procédure écrite. Les avocat n’y vont jamais, mais le public peut venir.
Bonjour Mido, Malheureusement c’est impossible d’obtenir un titre de séjour pour salarié à la suite d’un contrat saisonnier, car le contrat (...) Bonjour j’ai un titre de séjour saisonnier, j’ai résidé la en France 3 ans. j’ai 27 fiches de paie et promesse d’embauche et des certificats (...)

Brèves

1er décembre 2016 - Montant taxe carte pluriannuelle

Le montant de la carte pluriannuelle au 01/11/2016
a été fixé à 279 €, quelque soit le nombre (...)