FAQ Obtenir un titre étudiant

mercredi 22 août 2018
popularité : 2%

La procédure détaillée pour le titre étudiant est décrite sur le site Service-public.fr, sur Campus France et aussi sur certains sites de consulats de France.

FAQ

Est-il possible d’obtenir un titre étudiant quand on est entré en France avec un visa C pour tourisme ?
Non, il faut obligatoirement un visa D pour études qu’on obtient par CampusFrance ou par le consulat de son pays de résidence.

J’ai une carte Etudiant d’un pays européen. Puis-je venir continuer mes études en France ?
Non. vous devez obtenir un visa long séjour pour études en contactant le consulat de France dans votre pays de résidence.

Je réside en Europe. J’ai un titre de séjour européen de deux ans. Est-ce que je peux obtenir directement un titre de séjour Etudiant en France ?

Non. Pour s"inscrire directement en France, il faut une carte européenne longue durée ( obtenue après cinq ans de séjour). Sinon, il faut obtenir un visa long séjour du consulat.

Est-ce possible d’obtenir un titre de séjour Etudiant, quand on est déjà en France et qu’on a une inscription dans une école ou une université ?
Non, c’est impossible, sauf si vous êtes est résident depuis au moins deux ans et titulaire d’un bac français.

N’y a-t-il jamais d’exception ?
Quelquefois les universités ou les associations étudiantes obtiennent des titres de séjour pour des étudiants brillants à la fin d’un cycle réussi, mais c’est extrêmement rare et cela dépend uniquement du bon vouloir des services du préfet. Vous pouvez essayer vous-même d’écrire au préfet en joignant attestations des professeurs et du directeur d’études.

Peut-on suivre ses études sans avoir de titre de séjour ?
Sans titre étudiant, vous pourrez peut-être vous inscrire dans certaines écoles ou universités mais, vous n’aurez pas de permis de travail. Donc venir sans titre est une entreprise hasardeuse et pénible.

Il sera notamment impossible de faire un stage rémunéré qui est souvent obligatoire pour l’obtention du diplôme.

Questions-Réponses sur le forum


Commentaires

Logo de LylyB
Échec après deux PACES, obtention de titre de séjour
dimanche 9 septembre 2018 à 17h23 - par  LylyB

Bonjour monsieur,

je suis beninoise et titulaire d’un baccalauréat scientifique reconnu en France grâce à une attestation de comparabilté. Je suis arrivée il y a deux ans pour faire des études de médecine en France. Étant dans une université de la Seine-Saint-Denis, j’ai effectué mes démarches d’obtention de mon premier titre de séjour à travers l’université même, ce qui m’a permis d’avoir mon titre de séjour à la préfecture de Bobigny. Malheureusement, je n’ai pas pu accéder en deuxième année de médecine après avoir fait deux PACES (Première Année Commune aux Études de Santé).

Cela m’a permis de me rendre compte que les études médicales n’étaient pas faites pour moi et j’ai postulé dans une école de commerce (correspondant réellement à mes attentes) qui a accepté ma candidature après que j’eus réussi leur concours d’admission.

Mon titre de séjour expirant dans un mois, serait-il possible de renouveler mon titre de séjour afin de poursuivre les études de commerce à la préfecture de Torcy, vu que je vis dans le département de la Seine et Marne ?

Ce changement (études médicales vers études de commerce) constituera t-il un problème pour l’obtention de mon titre de séjour ?
Merci

Logo de LylyB
lundi 10 septembre 2018 à 09h58 - par  soueva

Pourquoi Monsieur ?

Non, ce n’est pa sun monsieur.

Il sera difficile d’obtenir un titre après un redoublement et un changement de cursus.vous risquez un refus et une OQTF.
Faites un lettre au préfet ou passez voir une association pour essayer d’arranger les choses.

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

23 décembre 2016 - Elargissement de l’APS

A partir d u 1er novembre 2016, l’APS est ouverte aussi :
aux diplômes de niveau 1 labellisés (...)

1er décembre 2016 - Changement pour l’obtention de l’APS étudiant

Etiudiants de Master ou d’après master, attention ! Depuis le 1° novembre 2016, L’APS doit être (...)