Visa long séjour Ascendant à charge d’un(e) citoyen(ne) français(e)

jeudi 15 novembre 2018
popularité : 9%

Pour que leurs parents puissent s’installer en France et obtenir un titre de séjour, les enfants français (ou les conjoints français d’un enfant étranger) doivent obtenir du consulat un visa long séjour.

Les visas sont difficiles à obtenir. Donc il faut faire un dossier soigné. Cela servira éventuellement à se défendre à la Commission des recours, puis au tribunal administratif de Nantes.

Gardez un double du dossier et tout récépissé.

Le visa long séjour donne accès directement en France à une carte de résidence de dix ans ou à une carte permanente pour les plus de soixante cinq ans.. La carte de résidence donne droit à tous les avantages sociaux : sécurité sociale et minimum vieillesse.

comment faire ?

  • C’est le consulat qui instruit le dossier.
  • Le(s) parent(s) doit/doivent être à charge.
    Donc le parent ne doit pas avoir de ressources ou des ressources trop faibles pour subvenir à ses besoins.
  • L’enfant français ou les enfants français doivent avoir envoyé de l’argent à leur(s) parent(s) pendant un certain temps, en avoir les preuves ( La Poste, Western Union, virement bancaire, etc.) et avoir mis le parent sur la déclaration d’impôt.
  • L’enfant doit avoir les capacités matérielles d’accueillir son ou ses parents, donc avoir des revenus stables et suffisants, un logement suffisamment grand. Il ne doit pas dépendre des minima sociaux (RSA etc.)
  • Les parents ne doivent pas avoir d’autres enfants au pays.
  • Le refus (si refus) doit être écrit. Un mois pour saisir la Commission des Refus de Visa (CRRV), puis obligation de recourir à un avocat pour déposer un recours à Nantes en cas de refus ou d’absence de réponse.

Quelle autre solution légale ?

Un visa long séjour "visiteur" dans le pays d’origine :
les inconvénients :

  • pas de minimum vieillesse à 65 ans
  • pas d’accès à la CMU, Puma ou AME, aux prestations sociales.
    Il faut une assurance maladie privée.

Carte visiteur à renouveler ensuite tous les ans en préfecture. Pas de carte de résidence par la suite.

Peut-on faire des démarches depuis la France si le parent a un visa touristique ?

  • Aucune possibilité de démarches en préfecture avec un visa touristique ( visa C). Les démarches doivent se faire au consulat et il faut obtenir le visa long séjour.
  • Les Algériens, seuls, peuvent faire des démarches en pref avec un visa court séjour d’installation famille de français. ( pas un visa touristique).

Voir aussi sur le forum :"titres de séjour pour parents âgés"

A titre d’exemple
Voici la liste des pièces demandées par la Société TLS contact à Madagascar : "Ascendant de français à charge"

PDF - 11.8 ko

Pour le même visa, une liste légèrement différente au Maroc

PDF - 41.9 ko

Commentaires

Logo de Florence
Visa long séjour Ascendant à charge d’un(e) citoyen(ne) français(e)
jeudi 6 décembre 2018 à 02h14 - par  Florence

Bonsoir

J’aimerais faire venir ma mère en France
Mais je ne sais pas quel moyen utiliser où quel visa pour elle.
Elle vit au Cameroun
Je vis en situation régulière en France. J’ai un contrat a temps plein de18 mois
Ma maman a 70 ans

( j’ai un logement F3 où je vis toute seule ) est ce que ces éléments suffisent pour quelle obtiennent un visa ?
Merci.

Logo de Florence
vendredi 7 décembre 2018 à 16h07 - par  soueva

Bonjour
L’essentiel malheureusement n’est pas dans ce que vous notez.
Pour que votre mère puisse venir , il faut d’abord que vous soyez française et et que vous ayez envoyé de l’argent régulièrement à votre mère qui doit avoir des ressources insuffisantes pour vivre.

Elle doit demander avec tous les justificatifs un visa long séjour "ascendant à charge de citoyen français au consulat de France". C’est le consulat qui étudie le dossier et non la préfecture.

Prenez la peine de lire les deux fiches sur le sujet.

Navigation

Articles de la rubrique

Messages récents

Brèves

1er décembre 2016 - Montant taxe carte pluriannuelle

Le montant de la carte pluriannuelle au 01/11/2016
a été fixé à 279 €, quelque soit le nombre (...)